Skip to content

La volonté et la capacité de changement des parents.

novembre 12, 2011

               Vous connaissez la situation: Un collègue de travail se plaint auprès de vous qu’il a trop de travail et qu’il n’arrive plus à gérer ses dossiers. Vous, naïf(ve) et bienveillant(e) lui donnez votre soutien et vos conseils (se lever plus tôt pour venir à temps au bureau, travailler 8 heures par jour au lieu de 5, ne pas se perdre dans le « multitasking » et terminer un dossier après l’autre, travailler de façon structurée et concentrée). Vous constatez que votre collègue de travail, n’applique pas vos conseils et continue à se plaindre de sa surcharge de travail auprès d’un autre collègue de travail. Vous, toujours naïf(ve) et bienveillante, proposez votre soutien et vous vous chargez de 10 de ses dossiers afin de le soulager. Résultat, l’autre travaille encore moins, continue à se plaindre et tôt ou tard vous risquez vous-même à vous retrouvez dans le burn-out.

Vu le contexte luxembourgeois actuel, où la volonté des parents risque de devenir un critère d’évaluation important, ce critère d’évaluation de la situation d’un mineur me semble être le plus important dès le départ d’une évaluation.

  • Est-ce que les parents ont la volonté de changement
  • Est-ce que les parents ont la capacité de changement?

De quel type de volonté est-ce que nous parlons?

  • Une volonté verbale
  • Une volonté dans l’action

De quel type de volonté verbale s’agit-il?

  • Volonté affichée
  • Volonté sincère (qui se traduit pour la plupart du temps dans une action)

Est-ce que vous pouvez aider les parents à acquérir des compétences au changement?

Pour vouloir changer quelque chose, il faut avoir une motivation. Comment voir si les parents ont la motivation nécessaire au changement?

  • est-ce que les parents voient que le bien-être de leur enfant risque d’être mis en cause?
  • est-ce que les parents voient que la situation ne peut plus perdurer (facteurs de stress)

Quelle est l’ attitude des parents l’égard du changement?

  • est-ce qu’ils ont une attitude optimiste, et peuvent s’imaginer un succès de l’intervention sociale.
  • est-ce qu’ils peuvent décrire leur vie après le changement’
  • est-ce qu’ils ont assez de confiance en eux-même pour mener à terme le changement nécessaire?

Quels sont les effets du changement sur les parents?

  • est-ce qu’ils ont l’impression que leur vie va voler en éclat dans un premier temps? (séparations, impasse financière……)
  • est-ce que les changements vont ébranler le système familial (questions de peur de perte d’autorité si on change le style éducatif p.ex)

db.dji.de/asd/veraenderungsfaehigkeit.dot

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s