Skip to content

Avatars et désarrois de l’enfant-roi

décembre 7, 2011

 Ce petit livre compte à peine 41 pages. Or oubliez les 30 dernières pages qui sont écrites par 2 psychanlaystes et donc incompréhensibles pour le commun des mortels, vu qu’ils se réfèrent aux théories psychanalystes (Lacan et Freud).

Ce livre est surtout remarquable pour le premier article, qui compte 7 pages.

En effet l’auteur souligne l’importance de donner la juste place à l’enfant dans la famille.

« …il faut aussi nous rendre à l’évidence pour d’aucuns, garantir à l’enfant ses droits équivaut à lui supposer d’emblée la pleine possession de ses moyens, à lui reconnaître un avis au même titre que celui d’un adulte à s’adresser à lui comme s’il était en mesure d’assumer pleinement sa réponse…..Or le propre de l’enfant…c’est aussi qu’il faut pouvoir grandir. » (p.5)

« …adultes et enfants se trouvent à des places différentes.. » (p.5)

« ...la promotion des droits de l’enfant est aujourd’hui emportée par le courant puissant d’un idéal démocratique qui s’est donné pour tâche la libération de toute inégalité. De ce fait la prépondérance de l’adulte est devenue suspecte…. » (p.6)

« La petite forteresse famille est devenue un lieu par excellence de bonheur…..La famille est devenue une sorte de démocratie; à l’obéissance on a substitué la négociation. Mais tout ne doit pas se régler par la négociation. C’est encourager chez l’enfant, la tentation innée chez lui de toute-puissance. C’est aussi privilégier le moment présent aux dépens du futur. C’est nier une chose absolument essentielle dans l’espèce humaine: Le respect de la différence entre les générations…... » (p.6-7)

Je vous recommande la lecture de ce livre après le dîner de Noël avec votre famille et les enfants de vos proches, au moment où vous vous dites que ces enfants-là sont mal-éduqués et ne sont jamais « remis à leur place » par leurs parents.

Bonne lecture et bonne fête de Noël.

 

« Avatars et désarrois de l’enfant roi », L. Gavarini, J-P. Lebrun; F. Petitot; éditions Fabert, Bruxelles, 2011.

http://www.yapaka.be

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s