Skip to content

L’enfant face à la violence conjugale

février 20, 2012

Lorsqu’on travaille avec des familles où la violence conjugale est omniprésente, on se retrouve souvent devant les même répliques de la part des parents:

1) C’était la première fois que cela s’est produit

2) Depuis lors nous avons réussi à mieux gérer nos conflits (souvent c’est la victime qui affirme ceci)

3) Il/Elle n’a jamais frappé les enfants

4) Les enfants dormaient déjà etc….

5) En principe il/elle est très calme, mais je l’avais provoqué

Trop souvent les parents ne se rendent pas compte que la violence conjugale, même si les enfants ne sont pas « touchés » physiquement, soumet les enfants à un stress intense. Les parents ont tendance à nier l’impact de la violence conjugale sur leurs enfants. Or des recherches récentes montrent que l’exposition à la violence conjugale a un impact semblable que des violences physiques. Plus l’enfant est jeune plus cet impact est important.

Vu que les parents sont focalisés sur leur propre souffrance ils ont du mal à se rendre compte de la souffrance de leur enfant.

Le document ci-joint formule des recommandations pour les professionnels quant à la prise en charge d’enfants issus de milieux où il y avait de la violence conjugale.

L’impact d’une violence conjugale sur l’enfant n’est pas négligeable.

http://oned.gouv.fr/docs/production-interne/publi/cahier_preconisations_sdfe08.pdf

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s